Sr Marie-Pierre

Une vie perdue dans l’Amour !

Profession de Sr Marie-Pierre de la Résurrection et de la Miséricorde

J’ai eu la joie de prononcer mes vœux perpétuels le dimanche 5 juillet 2015, en présence de mes frères et sœurs, de ma grande famille et de mes amis, et sous la présidence de Père Daniel Blanc, délégué épiscopal à la vie consacrée.

J’ai été entourée de beaucoup d’amour et de prière pour cette grande étape, et je remercie tous ceux qui ont contribué à la beauté de cette fête, dont chaque instant restera gravé dans mon cœur. J’ai été notamment émerveillée par la beauté de la liturgie, riche et intense, et par celle des chants, magnifiquement interprétés par mes frères et sœurs de la communauté et de la communion Sarepta, par ma famille, et une amie violoniste, qui ont pour ce faire beaucoup travaillé ! Ma petite sœur Coline a même composé une très belle messe pour la circonstance, la messe de SAINT JEAN-PAUL II, un cadeau inoubliable pour mon cœur de musicienne. . . Pendant la cérémonie, j’avais tout à fait l’impression d’être transportée au cœur de la liturgie céleste !

Aux yeux de notre monde d’aujourd’hui, qui court après un bonheur illusoire procuré par les biens matériels, cet engagement pour toujours à la suite du Christ pauvre, chaste et obéissant, paraît une pure folie et même un non sens, une vie perdue… et même à mes propres yeux, c’est une folie : je suis si petite et misérable, bien incapable, sans la grâce du Seigneur, d’être fidèle à ce « oui » pour toujours que j’ai prononcé ! Et pourtant… pourtant, il y a en moi depuis toujours ce désir immense d’un grand amour, cette soif de me donner toujours plus et de ne rien refuser à l’amour… Soif qui s’est concrétisée pour moi lorsque le Seigneur a fait retentir en mon cœur cet appel à tout quitter pour le suivre, pour devenir sa petite épouse. Je sais désormais avec une profonde certitude que c’est ici, à la Vierge Missionnaire et nulle part ailleurs, que cette grande soif qui continue à m’habiter pourra être comblée, non par des actes ou des grâces exceptionnels, mais bien par ce bonheur de me donner, de m’oublier jour après jour, jusque dans les plus petites choses. Oui, c’est une vie perdue, mais perdue dans l’Amour, et cela change tout !
Aujourd’hui, mon cœur déborde d’action de grâce pour toutes les merveilles que le Seigneur a accomplies dans ma vie, Lui dont la fidélité ne m’a jamais fait défaut, et qui est toujours là pour me rattraper quand parfois je m’égare… Lui qui m’a donné de répondre à son Amour en devenant sa petite épouse pour toujours ! Sur ce chemin qui ne fait que commencer, j’ai désormais comme appui précieux la grâce de mes vœux perpétuels, une grâce toute simple qui m’aide à avancer à chaque instant, au cœur de mon quotidien. Entre les mains de Marie, je veux déposer la joie de cet engagement et tout mon chemin, car je sais qu’elle le rendra toujours plus beau, elle qui veille sur chacun de mes pas avec une inlassable tendresse.
Sœur Marie-Pierre